LES MILLÉSIMES

carafe-jack

Bas-Armagnac Appellation d’Origine Protégée

Nos Bas-Armagnacs, exclusivement issus de la distillation des propres vins du Domaine, ont été élaborés entièrement de manière artisanale en suivant des techniques ancestrales.

Distillés par simple chauffe dans un alambic Armagnacais, puis vieillis en fûts de chêne gersois dans nos chais jusqu’à leur mise en bouteille.

Le millésime s’exprime librement. Sa personnalité est le pur résultat de la distillation & du vieillissement sous bois. Aucune intervention extérieure, humaine comme maniements divers ne rentrent en jeu dans son élaboration.

A Papolle, lles millésimes sont commercialisés à leurs degrés naturels de vieillissement en barriques.

line
Millésime 1989 : (44°) Grappes récoltées en 1989 sur le Domaine. D’un orangé soutenu, on retiendra la mandarine à peine mentholée et une bouche souple, notée d’agrumes un peu cacao. La finesse prédomine et la finale donne des effluves d’éternel. Le 1989 est le plus fin des Armagnacs de notre gamme.

Folle Blanche 1987 : (45°) Ce Bas-Armagnac millésimé a été élaboré uniquement à partir du typique cépage Folle Blanche, en 1987. La vigueur du degré alcoolique est atténuée par l’extraordinaire richesse aromatique du cépage et 15 ans de tonneau. Une merveille de puissance et de parfum. Ce 1987 séduira les amateurs de digestifs en quête de découverte.

Millésime 1986 : (46°) Un Bas-Armagnac nerveux, brut de fût, qui donnera toute satisfaction aux amateurs d’Armagnac un peu sauvage.

Millésime 1984 : (43°) Aux reflets orangés dorés, c’est un Bas-Armagnac équilibré, très peu boisé aux notes de cerise au nez et en bouche.

Millésime 1982 : (42°) D’un ambré soutenu aux reflets marron, un nez de fruits secs, d’amande grillée, il plaira pour sa longueur en bouche et ses arômes de bois fondu.

Millésime 1981 : (40,6°) Un Bas-Armagnac marqué par un nez rancio, cerise noire & figue confite, sa bouche très ample, voire grasse, où le bois est très présent.

Millésime 1978 : (45°) (45°) Sur la pêche jaune & l’abricot, le nez est très soutenu. Un Bas-Armagnac qui a fait ses preuves, souple et ample avec un côté fruit frais apprécié par la gente féminine.

Millésime 1977 : (42°) Intéressant pour son nez sur la compote et le rancio avec une note de verveine. Un Bas-Armagnac marqué par son vieillissement avec un rancio présent, des notes chocolatées, à déguster par des amateurs avertis.

Millésime 1975 : (43°) Orange doré et confite, prune noire se partagent le nez. Les arômes de fruits abricot mûr, prune noire & reine-claude adoucissent la bouche.

Millésime 1974 : (45°) Grappes récoltées en 1974 sur le Domaine. On est en présence ici d’un grand Bas-Armagnac. A chauffer longuement au creux de la main afin d’en profiter pleinement.

Millésime 1973 : (44°) Grappes récoltées en 1973 sur le Domaine. Une Eau-de-Vie de connaisseur averti qui saura prendre le temps, de découvrir toutes les subtilités d’un grand Bas-Armagnac à son apogée !